Juin 2008|vol. 2, N°1

 

Agrijob en action!

La saison agricole a débuté. Dans quelques semaines, les marchés publics de Montréal regorgeront de fruits et légumes du Québec récoltés par des travailleurs agricoles dont un bon nombre provenant de l'île de Montréal. En effet, chaque année, des milliers de personnes s'inscrivent à Agrijob dans le but de travailler aux récoltes. 

Situé à Montréal, Agrijob soutient les centres d'emploi agricole des régions environnantes de Montréal pour combler les offres d'emploi des producteurs pour des travaux d'entretien des cultures et des travaux de récoltes. Depuis 2001, près de
4 000 personnes s'inscrivent chaque année à Agrijob pour travailler sur une base occasionnelle ou saisonnière comme manouvre agricole. Actif depuis plus de sept ans, ce service d'AGRIcarrières, un comité sectoriel de main-d'ouvre pour la production agricole, offre un moyen unique pour les montréalais d'avoir accès à de nombreux emplo is en agriculture.

Le fonctionnement est simple. La personne intéressée par un emploi de préposé aux récoltes, sur une base occasionnelle ou saisonnière, s'inscrira comme travailleur agricole chez Agrijob. Elle recevra la carte de travailleur agricole gratuitement. Celle-ci lui permet de vérifier si des emplois sont disponibles pour la période où elle souhaite travailler et de bénéficier du service de transport. 

S'inscrire à Agrijob permet d'acquérir une expérience de travail enrichissante. Dans le cas des emplois occasionnels, la personne travaille selon ses disponibilités. De plus, il s'agit d'une solution efficace pour améliorer sa situation financière et augmenter ses chances de trouver un emploi permanent. Les personnes prestataires de la sécurité du revenu ou de l'assurance emploi, qui souhaitent se réintégrer au marché du travail, peuvent travailler occasionnellement et continuer de bénéficier de certains avantages des programmes après en avoir fait part aux agents responsables.

Toute personne intéressée au travail agricole peut s'inscrire dès maintenant en se rendant dans les bureaux d'Agrijob situés au 911 Jean-Talon Est, bureau 124, à Montréal (métro Jean-Talon). Pour toute information supplémentaire, visitez le site Internet www.agrijob.info

Bonne saison estivale!

Doris Bardales Rivera
Coordonnatrice d'Agrijob


           

Source : Doris Bardales Coordonnatrice Agrijob

Téléphone : 514-273-0109
Télécopieur : 514-273-1739
www.agrijob.info

© 2007 Agrijob. Désabonnement

Une formation de courte durée en production porcine et en production laitière, un emploi à coup sûr!

 

Le Centre d'emploi agricole (CEA) de l'Union des producteurs agricoles de la Beauce est à la recherche de personnes intéressées par une formation de courte durée pour devenir ouvrier en production porcine ou ouvrier en production laitière. C'est avec l'aide d'Emploi-Québec, du Centre de formation agricole de Saint-Anselme et le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles (MICC) que le CEA a mis au point cette offre de formation qui mène à une attestation d'étude professionnelle (AEP) en production porcine ou en production laitière. Toute personne intéressée à travailler en agriculture peut s'y inscrire.

 Depuis 3 ans maintenant, 26 personnes ont bénéficiés de cette formation et se sont trouvés un emploi dans le domaine. Axée sur la pratique, la formation est offerte par le Centre de formation agricole de Saint-Anselme et s'échelonne sur 24 semaines incluant 5 semaines de stage dans des entreprises laitières ou porcines. Une fois celle-ci terminée, les finissants sont référés aux entreprises qui ont des besoins en main-d'ouvre. La formation et les emplois sont offerts dans la région de la Beauce à 30 minutes de la ville de Québec.

Volet particulier pour l'intégration de personnes immigrantes

Ce volet consiste essentiellement à former des travailleurs immigrants qui sont résidents permanents au Québec afin de trouver un emploi en production porcine ou en production laitière. Idéalement, ils ont complété leur cours de francisation. Dans le cas contraire, il faut noter que des heures de francisation sont aussi incluses à l'intérieur de la formation. D'ailleurs la Fédération de l'UPA de la Beauce a été honorée pour ce projet, en mars 2008, lors du Grand gala des Mérites du français organisé par l'office québécois de la langue française (OQLF) et le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles (MICC).

En plus d'obtenir une formation semi-spécialisée en production porcine ou en production laitière et de recevoir de l'aide pour la recherche d'un emploi, la personne intéressée se verra offrir du support pour la recherche d'un logement, s'il n'est pas déjà fourni par l'employeur. Grâce au travail des organisateurs en concertation avec les municipalités et les organismes du milieu, toutes les conditions gagnantes sont mises en place pour faciliter l'intégration des familles immigrantes dans le milieu.

Une occasion de vérifier son intérêt

Toute personne qui souhaiterait vérifier son intérêt pour le travail agricole est invitée à participer à une visite de fermes qui aura lieu cet automne. Pour réserver une place, contactez Agrijob au (514) 273-0109.

 

 

 

Travaillez et récoltez

La tournée promotionnelle d'Agrijob bat son plein. Le personnel visitera près d'une centaine d'organismes de l'île de Montréal au cours de l'été pour informer leur clientèle du service Agrijob. Les organismes qui désirent être l'hôte d'un atelier d'information sur le travail agricole pourront contacter Anick Patenaude, agente de projet, au (514) 273-0109 ou à l'adresse courriel apatenaude@agricarrieres.qc.ca. Elle se fera un plaisir de fixer une date de rencontre avec vous.