Juillet 2008|vol. 2, N°2

 

Le service Agrijob, une solution gagnante pour les chercheurs d'emploi!

Devenez l’hôte d’un atelier d’information sur le travail agricole et offrez à votre clientèle la possibilité de découvrir un secteur d’emploi accessible. Que ce soit dans une perspective d’intégration sociale, de favoriser son employabilité ou tout simplement pour augmenter ses revenus, Agrijob constitue une solution efficace. Une formule d’emploi flexible permettant de travailler de façon occasionnelle et de percevoir une rémunération à la suite du contrat de travail.

Le personnel visitera près d’une centaine d’organismes sur l’île de Montréal au cours de l’été pour informer leur clientèle du service Agrijob. Pour organiser un atelier, contactez Anick Patenaude, agente de projet, au (514) 273-0109 ou à l’adresse courriel apatenaude@agricarrieres.qc.ca. C'est avec plaisir qu'elle fixera une date de rencontre avec vous.


          
 

Source : Anick Patenaude
agente de projet, Agrijob

Téléphone : 514-273-0109
Télécopieur : 514-273-1739
www.agrijob.info

© 2008 Agrijob. Désabonnement

Une formation en production animale qui rapporte! Témoignage de monsieur Carlos Atuesta 

D’origine colombienne, monsieur Carlos Atuesta était professeur d’écologie et propriétaire d’une ferme dans son pays. Arrivé au Canada en 2003, il s’installe dans la région de la Beauce. Il travaille à l’île d’Orléans à la récolte d’haricots et de pommes de terre et fait la connaissance d’un groupe de personnes originaires de plusieurs pays d’Amérique latine.

C’est leur désir de travailler en agriculture qui les pousse à entamer des démarches auprès de l’Union des producteurs agricoles et d’Emploi-Québec, afin d’examiner la possibilité de suivre une formation en production animale dans cette région. Au même moment, le Centre d’emploi agricole de la région de la Beauce travaille fort pour mettre en place une offre de cours en production porcine et en production laitière.

Peu de temps après, des formations de courte durée en production porcine et en production laitière qui mènent à une attestation d’études professionnelles ont été mises sur pied. Monsieur Atuesta a été parmi les premiers à bénéficier de la formation. «Il faut souligner l’excellente collaboration des producteurs agricoles, du Centre d’emploi agricole, du Centre de formation agricole de Saint-Anselme, d’Emploi-Québec, du ministère de l’Immigration et des communautés culturelles (MICC) et le bon travail des travailleurs ayant participés à la formation », de mentionner monsieur Atuesta. 

Les trois premières années, 26 personnes ayant bénéficié de cette formation se sont trouvé un emploi dans le domaine agricole. Monsieur  Atuesta fait partie de ce groupe: « Ça fait trois ans que je travaille dans la production porcine. Je suis stable économiquement, bien intégré et accepté par la communauté québécoise. » D’ailleurs, les personnes participantes à la formation d’une durée de six mois reçoivent de l’aide pour la recherche d’un emploi et d’un logement, s’il n’est pas fourni par l’employeur, ainsi que pour l’intégration des familles immigrantes dans le milieu. Selon monsieur Atuesta, «L’intégration des immigrants passe par le travail». C’est l’organisme Intégration Communautaire des Immigrants (ICI ) qui accueille les personnes participantes dans la région de la Beauce et qui favorise leur intégration.

Visite de fermes le 22 septembre prochain

Toute personne qui souhaiterait vérifier son intérêt pour la formation de courte durée en production porcine ou laitière et s'installer dans la région de la Beauce est invitée à participer à une rencontre d’information le 17 septembre prochain à 13h00 dans les bureaux d’Agrijob ainsi qu’à une visite de ferme qui aura lieu le 22 septembre prochain.

 Pour réserver une place, contactez Agrijob au (514) 273-0109.

 

 

 

 

La prévention en agriculture, une priorité!

En agriculture, la santé et la sécurité des travailleurs est prise au sérieux. Les activités de prévention sont une priorité pour assurer le bien-être de toute personne travaillant sur une ferme. Afin d’informer au mieux les travailleurs inscrits au service, Agrijob remet un aide mémoire sur le sujet.

Publié par AGRIcarrières, le comité sectoriel de main-d’œuvre de la production agricole « Je travaille en agriculture, je pense santé et sécurité », rappelle qu’il y a certaines consignes à respecter concernant les mesures de prévention et les méthodes de travail en vigueur sur la ferme. Entre autres, il est rappelé au travailleur de poser des questions concernant les consignes de sécurité, les sources de danger potentielles et les mesures d’urgences en cas d’accident. Parce que les employés saisonniers travaillent beaucoup à l’extérieur, on y retrouve aussi tout ce qu’il faut savoir sur la prévention des coups de chaleur.

On peut télécharger gratuitement l’outil d’information en un seul clique!