Octobre 2008|vol. 2, N°4

 

 

 

 


           

 

 

 

Francisca Rios Benitez et Raimundo Giardinieri

Ouvrier en production laitière: Un monde d'avantages

Un travail diversifié

Responsable de la traite des vaches, l'ouvrier assure aussi l'alimentation du troupeau, détecte les problèmes de santé et de comportement chez les animaux, puis leur donne les soins appropriés. Durant l'été, il peut etre amené a travailler aux champs.

Un environnement moderne

Les ouvriers travaillent de plus en plus avec des systèmes automatisés et certains opèrent meme des robots de traite. Ils recueillent ainsi les données informatisées sur la quantité de lait obtenue et sa qualité.

Des promotions accessibles

L'expérience aidant, on peut obtenir un poste de gérant de ferme ou de vacher pour planifier, coordonner et supevises les activités de production d'une exploitation laitière. Un producteur peut aussi offrir a ses ouvriers d'acheter des parts de l'entreprise.

Des périodes de repos

L'ouvrier habite généralement a proximité de la ferme; un logement est souvent fourni par le producteur. Meme si sa journée de travail est parfois longue, elle comprend des pauses qui lui permettent, par exemple, de prendre ses repas a la maison.

Une vie a la campagne

En région, la vie est moins stressante que dans les grandes villes. Elle est aussi moins chère, ce qui constitue un avantage pour les jeunes familles.

 

Ouvrier en production porcine: Un monde d'avantages

Un travail diversifié

 L'ouvrier partage son temps entre l'insémination des truies, les mises bas, le soin des porcelets et l'engraissement des porcs.

Des horaires réguliers

En production porcine, les journées de travail ne dépendent pas de la météo comme dans d'autres secteur agricoles. Les tâches se font selon un horaire établi de 8 h a 16 h ou de 9 h à 17 h, par exemple.

Des promotions accessibles

Un ouvrier qui acquiert de l'expérience et fait preuve d'autonomie peut devenir gérant de ferme.

Une rémunération intéréssante

Le salaire augmente au fur et à mesure qu'on acquiert de l'expérience. Aussi, plusieurs producteurs offrent des primes à la production.

Du travail toute l'année

Les emplois en production porcine sont presque tous à temps plein.  

Source: Brochure «Nourrir sa passion», publié par les éditions Jobboom.

Source : Doris Bardales, Coordonnatrice Agrijob

Téléphone : 514-273-0109
Télécopieur : 514-273-1739
www.agrijob.info

c 2007 Agrijob. Désabonnement

L'agriculture et l'intégration en région, un projet a succÈs!

 

Le 22 septembre dernier avait lieu, dans la région de la  Beauce, une visite de fermes pour des montréalais intéressés a suivre une formation de courte durée en production porcine et laiticre. En partenariat avec le Centre d'emploi agricole de la région et l'organisme PROMIS a Montréal, Agrijob a fait découvrir a 11 personnes en quoi consiste le travail sur les fermes du Québec. La visite leur a permis d'explorer les différentes  possibilités d' emploi en agriculture, de découvrir la région et de faire un choix éclairé quant aux alternatives d'installation dans cette région

Cette initiative est en place depuis quatre ans; a ce jour,  42 personnes ont terminé la formation et environ 60% des personnes placées  travaillent toujours en agriculture. Axée sur la pratique, la formation est offerte par le Centre de formation agricole de St-Anselme et s' échelonne sur 24 semaines incluant 5 semaines de stage dans des entreprises laiticres ou porcines. Une fois le programme de formation complété, les finissants sont référés aux entreprises qui ont des besoins de main-d'oeuvre.

La formation et les emplois étant offerts dans la région de la Beauce, les personnes qui s' y trouveront un emploi, devront nécessairement s' y établir avec leur famille. La décision n' est pas simple a prendre. Les gens doivent quitter leur communauté, s'occuper des tracasseries administratives et du déménagement. Aussi, les enfants sont parfois réticents a quitter la ville pour aller vivre en région. Il faut les comprendre, ils ont leurs amis, leur école ainsi que toutes les commodités de la grande ville. Pour les personnes immigrantes, ce choix est d' autant plus difficile qu' ils ont déja eu a s' adapter et a s' intégrer une premicre fois. Pourtant, les gens qui ont choisi de suivre la formation et de s installer en Beauce disent que le jeu en vaut la chandelle et que cette décision a changé leur vie pour le mieux.

Il faut dire que le principal défi des organisateurs du projet est non seulement d' offrir une formation de courte durée et un emploi en agriculture, mais aussi toutes les conditions gagnantes pour faciliter l'intégration des personnes dans le milieu. Pour gagner leur pari, ils travaillent en concertation avec les municipalités ainsi que les organismes Intégration Communauté des Immigrants (ICI) et  PROMIS; ainsi ils offrent le soutien nécessaire a la recherche d' un logement-s' il n' est pas déja fourni par l' employeur- les inscriptions dans les écoles, l' accueil, le déménagement, la francisation, etc& Tout est mis en place pour que les gens se sentent appuyés dans leur démarche.

Pour une meilleure qualité de vie

L' an dernier, 8 personnes de Montréal ont décidé d'aller s'établir avec leur famille dans la région de la Beauce dans le but de travailler comme ouvrier en production porcine ou comme ouvrier en production laiticre. Pesant le pour et le contre, ils ont fait ce choix afin de bénéficier des nombreux avantages de la vie en région. Ils affirment avoir amélioré grandement leur qualité de vie puisque la région offre un environnement convivial et sécuritaire, loin de la pollution et du stress de la grande ville.

Patrick Beaulieu

 Contrairement a la croyance largement répandue, les régions offrent toutes les commodités des grandes villes. Des centres d' achats, centres de santé et de services sociaux, écoles, universités, épiceries, restaurants, etc. sont disponibles ainsi que de nombreuses activités de plein air et autres. De plus, l' agriculture est un secteur dynamique ou l' on retrouve de bonnes perspectives d' emploi. Les entreprises agricoles sont en demande croissante de main-d'oeuvre qualifiée et compétente et les emplois sont disponibles pour ceux qui ont la passion du métier.

Ce projet de formation qui mcne a une attestation d' études professionnelles en production porcine ou laiticre est réalisé en collaboration avec Emploi-Québec et le ministcre de l' Immigration et des communautés culturelles (MICC). Le volet pour l' intégration des personnes immigrantes fait la particularité du projet. Plusieurs personnes arrivent au pays avec un bagage académique et une expérience de travail dans un domaine précis. Malheureusement, il n' est pas toujours simple d' obtenir toutes les équivalences demandées ou de trouver un emploi a Montréal dans son domaine de formation ou d' expérience.

Ces nouveaux arrivants peuvent vivre quelque temps dans des conditions difficiles  mais ils souhaitent plus que tout mettre a contribution leur force de travail pour la société québécoise. Beaucoup souhaitent vivre en région et s' offrir une nouvelle vie au rythme de la nature. La formation de courte durée en production porcine ou laiticre permet d' acquérir les compétences nécessaires pour effectuer un travail de qualité sur les fermes et d' obtenir un emploi avec des conditions de travail compétitives, et ce, rapidement. Cette année, 14 personnes effectuent présentement les démarches nécessaires pour suivre la formation et s' établir dans la région de la  Beauce pour un avenir meilleur. 


Les candidats intéréssés a une formation en production laitière ou porcine.